Competitions,  Slalom

IFCA Slalom Worlds: Sylt Volvo Surfcup!!!

marine hunter

De retour d’un beau voyage aux confins de  l’Allemagne, à Sylt pour le championnat du monde de slalom IFCA!!!

Sylt, c’est une île qui pourrait sortir d’un livre de conte. Pour s’y rendre, il faut traverser un bras de la Mer du Nord par voie ferroviaire. Perchée en haut du wagon de fret, le paysage se déroule à la lumière du crépuscule. Les éoliennes gigantesques plantées au milieu des champs de blé mûr succèdent  à une vaste plaine de sable et d’eau, qui reflète les derniers éclats de cette lumière du Nord, dense et un peu mystique.

Arrivée le lundi soir avec le dernier train, l’occasion nous est donnée d’aller expérimenter le plan d’eau dès le mardi! Très bonne nav’ en 6.3 avec Vincent Badou, nordiste passionné de slalom venu chatouiller plus nordique que lui; vent side-on et une bonne houle de la même direction qui déferle par endroits. Le spot ressemble à Wissant, avec son cordon dunaire qui s’étend à perte de vue et son plan d’eau très vite agité par le vent. Ici, pas le droit à l’erreur, et pour aller vite il faut savoir débrancher les freins (psychologiques) pour passer au-dessus du clapot.

IFCA Sylt 2015
Nav’ en boardshort pour se mettre dans le bain… L’eau est presque plus chaude qu’en Bretagne ^^

Concernant l’hébergement, c’est tout ou rien: un appartement hors de prix ou camping sur le parking coureur, douches communes dans un container! C’est très intime aux heures de pointe ^^ Très bonne ambiance entre les riders, et je suis contente de retrouver mes compatriotes pour ce premier évènement loin de la maison! Le camping-car des Macquaert fait office de lounge de luxe pour les frenchies en voiture ou camion 🙂

En revanche, au vu de la foule et des tentes sur la digue, le windsurf ferait presque figure de prétexte rapporté à la taille de l’évènement! Speaker, innombrables stands, concerts, chaises longues face à la course, what else?

IFCA Sylt 2015
La Volvo Surfcup, organisation impressionnante! Un vrai festival des sports de glisse avec en parallèle une épreuve de SUP

Elimination 1 – Mercredi

Place à la course après une longue attente. Une élimination lancée assez tard dans un vent léger, 10-17nds qui montera sans prévenir à un bon 15-19nds! Le niveau de la flotte est assez homogène et élevé, avec notamment Lena Erdil qui trust la première place et Maria Andrès toujours aux avant-postes. Pas très à l’aise avec le gros matos qui colle, je fais surtout de mauvais départs et c’est avec deux manches de 6 que je rentre sur le sable blanc. Super collant ce sable. Une horreur.